Avertir le modérateur

Narcolepsie & Cataplexie

narcolepsie.jpg

Narcolepsie & Cataplexie sont les symptômes d'une maladie paradoxale.

 

La narcolepsie est un trouble neurologique caractérisé par une somnolence diurne excessive qui s'exprime par des accès irrépressibles de sommeil profond survenant plusieurs fois par jour et durant de 2 à 30 minutes.

La narcolepsie est un « désordre chronique », une maladie auto-immune. Notre propre organisme détruit les cellules qui synthétisent l'hypocrétine dans le cerveau.

Il semble s'agir d'une mutation génétique. Dans le cerveau, l'hypocrétine (aurexine, liée à l'appétit) ne fonctionne pas. Le récepteur fonctionne mais l'hormone est absente, c'est l'hormone qui nous maintient éveillée.

Les symptômes de la cataplexie, s'expriment par une brusque perte de tonus musculaire, de paralysies du sommeil. Des hallucinations hypnagogiques qui peuvent aussi apparaître.

Lorsque la narcolepsie est associée à la cataplexie, il s'agit de la maladie de GÉLINEAU.

On peut constater que ces symptômes suivent souvent une réaction émotionnelle (joie -colère).
Dans plus de 50% des cas, on retrouve, dans les jours ou les semaines précédant les premiers symptômes, un stress psychologique - une maladie - un traumatisme - des brusques modifications des horaires de sommeil avec une privation de sommeil ...
Cette maladie peut apparaît à l'adolescence ou vers 35 ans.

A l'heure actuelle, on ne peut guère que soigner les symptômes de la maladie et non la narcolepsie elle-même.
Cela se fait par des antidépresseurs neutralisant les « crises de sommeil » et des stimulants proches des amphétamines.
A ces médicaments qui augmentent la vigilance doit s'intégrer une hygiène de vie permettant une meilleure répartition du sommeil avec quelques siestes brèves dans la journée.

C'est donc en complément de ce que la médecine peut apporter aujourd'hui que s'intègre parfaitement une approche différente qui va, par le mental même du malade, stimuler ses propres capacités de résistance, l’aider à se délivrer en partie des symptômes et à améliorer l'efficacité des siestes indispensables à l'équilibre et à la sécurité.
La méthode mise au point par le docteur Carl Simonton pour les malades du cancer à l'origine, vient ici parfaitement soutenir le malade de narcolepsie et améliorer l'efficacité des soins cliniques par une gestion globale de la personne et de son environnement.
Elle va également accompagner le malade dans le développement d’un mode de pensée plus positif et actif.
La méthode Simonton va aussi aider le malade de narcolepsie à ne pas sombrer dans la dépression inhérente à l'angoisse et à l'incompréhension de l'environnement.
Cette méthode va également aider le malade à gérer d'une autre manière les émotions ainsi que les événements qui peuvent avoir été déclencheurs de la maladie.

L'hypnose Ericksonienne peut également apprendre au malade à s'offrir de très courtes « siestes » très réparatrices.
Quand à l'EMDR, il peut venir désensibiliser les chocs émotionnels qui semblent à l'origine du symptôme

Geneviève Schmit

 

cabinet-hypnose.fr - blog d'actualité sur les thérapies alternatives - paris-emdr.fr - paris-hypnose.fr - paris-tabac.fr - pervers-narcissiques.fr - Manipulateurs le Blog

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu