Avertir le modérateur

Mon travail m'épuise, suis je menacé de burnout ?

burnout,burn out,conférence gratuite,claude berthoumieux,geneviève schmit,pervers narcissque,manipulateur perversWeb conférence gratuite

 
 
 
Mon travail m'épuise, suis je menacée de burnout ?
 
 
Quelle question, n’est ce pas ?! 


Dernièrement, un ami m’a répondu: 
«  Bien sur que oui,  je voudrais que ça s’arrête, mais, la vie est stressante aujourd’hui, et la pression au boulot est de pire en pire ! 
Alors, qu’est-ce que tu nous proposes pour en finir avec cette pression, tu vas changer le monde ? » 

Changer le monde ?!
C’est une bonne idée, j’aimerais bien, mais ce n’est pas très réaliste, je vous l’accorde. 
 
 
Les victimes de violence psychologique, de manipulation perverse, vivent un épuisement progressif qui les mène à un état où elle n'ont plus ni sommeil réparateur, ni possibilité de gérer leurs angoisses, et encore moins celui de faire face à l'agression pour changer le cours de leur vie.
Cette situation a des conséquences évidentes sur la vie professionnelle, plongeant la victime dans un cercle vicieux dont elle peut avoir bien du mal à sortir.
Cet épuisement psychologique, et parfois physique est également considéré comme un burnout.


 
Le stress et burnout sont une véritable épidémie qui touchent toutes les couches de la Société. 
En France,  1 salarié sur 5 est atteint de troubles reconnus en maladies professionnelles par la CNAM, 45% des cadres sont concernés par ce fléau.
Le coût des maladies professionnelles en Europe est passé de 43 à 317 milliards d’euros en 8 ans.

De plus, les meilleurs candidats au Burn-out ne sont pas ceux qu'on croit ! Ce ne sont pas les "loosers", mais bien les "battants" qui sont le plus exposés.

Et vous ? Quelle est votre situation ?
Êtes-vous conscient des dangers ?
 
 
 
Pour le savoir,
RDV ce dimanche 13 mars à 18h30
pour une conférence en ligne gratuite
à propos de l’épuisement professionnel.


Sujet : 

« MON TRAVAIL M’ÉPUISE,  SUIS-JE MENACÉ(E) PAR LE BURNOUT ? »



Quand : 

dimanche 13 mars de 18h30 à 20h



Où : 

depuis chez vous, par internet (pas besoin de webcam ni de micro)



Comment s'inscrire : 

 


Ce que vous allez apprendre :

  • Vous découvrirez comment la majorité des personnes stressées de façon chronique, peuvent tomber dans la spirale du burnout, sans s’en apercevoir. 
  • Vous apprendrez quelles sont les pressions internes qui sont, en partie, responsables de votre stress
  • Vous saurez tout sur le « portrait type » du candidat au burnout
  • et, vous pourrez me poser toute vos questions
 
En cadeau : dès votre inscription, un test pour vous permettre de vous auto-évaluer, de découvrir si vous êtes un candidat potentiel au Burnout, et prendre conscience de vos propres « stresseurs » internes.
 
 
 


Si vous ne vous sentez pas concerné(e) parce que tout va bien pour vous ?  Tant mieux ! 
Mais, si vous avez des amis ou des collègues de travail pour lesquels vous vous inquiétez
SVP, faites leur suivre ce message : vous allez leur rendre service, voire, leur sauver la vie

A dimanche 13 mars, 18h30 (France)

Claude


PS: si vous ne pouvez pas assister à la conférence ce jour-là, envoyez-moi vos questions, j’y répondrai et vous pourrez toujours écouter le replay.


Claude Berthoumieux, victimologue
 
Claude Berthoumieux

Psychothérapeute, victimologue 
Formations et conseils RPS en entreprise

05 53 80 05 37
06 07 59 68 54
 

Commentaires

  • Mon travail m'épuise car je le veux bien. Je l'adore et je m'y éclate bien, du coup je m'investis dedans. Et des fois comme il est aussi physique, j'ai mal aux bras, et plus rarement au dos.
    Question stress, j'ai fait partie des personnes les moins stressées du groupe avec lequel j'ai passé le test. Je le maitrise et maitrise la charge de travail que je m'inflige... En plus j'ai à tort ou à raison l'impression d'être utile à d'autres! Et s'il y a une pression qui est sur mes épaules, c'est parce que je me la suis mise dessus et donc elle n'est jamais intolérable.

    Je ne pense pas que toute fatigue au travail est FORCEMENT due au stress, aux techniques de management ou autres contraintes... Franchement, j'ai mis un bon moment à trouver un travail qui me convienne, mais je pense que je l'ai trouvé.

  • De fait , tant qu'on peut choisir sa charge de travail et qu'on est aligné sur ces propres ressources , tout va bien ! Et ça peut durer longtemps.
    Je suis moi même passionnée par ce que je fais, je ne compte pas mes heures, je n'économise pas mon énergie... C'est avec le temps, que les choses se sont dégradées. Ça a commencé par des petits symptômes pas vraiment affolants, que je parvenais à gérer, tant bien que mal... Je n'ai rien vu venir, jusqu'à ce que je ne puisse plus marcher du tout ! C'est le propre du burnout qui touche en particulier les battants , les gens au service des autres, les passionnés par leur job, les sur-investis... il progresse d'une façon lente et invisible.
    Tous les passionnés ne vont pas tomber dans le BO, heureusement ! Il faut tenir compte d'autres facteurs de pressions qui nous viennent aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur.
    Comme disent les chinois, "Il n'y a pas de bien ou de mal , il n'y a que des excès ou des manques". L'important est de garder l'équilibre. Ce n'est jamais gagné une fois pour toute. Tout dépend aussi de notre âge, des contraintes de l'environnement professionnel et familial. J'ai appris une chose, avec la maturité ( pour ne pas dire l'âge!) Rien n'est jamais acquis... il faut rester prudent, à l'écoute de soi , et , dans le cas du burnout , être aussi à l'écoute de ce que nous renvoient nos proches.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu