Avertir le modérateur

  • Emprise et perversion narcissique

    Emprise, vous avez dit « emprise »

    Un article de Gérard-Yves Cathelin 
    Psychanalyste, addictologue et psychothérapeute
    Château Thierry (02) et La Ferté-sous-Jouarre (77)
     

    Le lien d’emprise est formé d’un choix de détruire toute l’humanité chez le (la) partenaire pour l’utiliser à sa guise comme une marionnette.
    Derrière l’emprise le pervers narcissique, le destructeur, à une haine de lui-même.
    Cette haine, au lieu d’être gérée par le pervers narcissique, va se diriger contre autrui, la victime. Ainsi toutes les réponses seront perçues comme inappropriées.

    De ce fait le pervers narcissique avec l’emprise emprisonne sa victime. Cette dernière sera empêchée d’agir, de penser, d’imaginer.
    L’emprise se met à la place de la séduction, elle vise à « ligoter » la victime et son autonomie.
    Le pervers narcissique qui met sous emprise, impose un aveuglement « Tu dois penser comme je pense, ne parle pas, je parle à ta place, car tu es nulle et je suis intelligent« .

    « Plus les rapports sont soumis à l’emprise, plus ils se dégradent, s’étiolent. C’est le revers de la médaille, les autres ne sont que des serviteurs à étancher toutes les soifs … » Pascal Bruckner – Misère de la prospérité.

    La victime est maintenue dans cet enfermement, elle est niée, annulée dans son identité d’ « Être Au Monde »

     

    Pour lire la suite:
    Emprise et perversion narcissique

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu