Avertir le modérateur

Revue Hypnose & Thérapies Brèves

  • Harcèlement professionnel

    harcèlement professionnel, manipulatiuon perverse, harcèlement au travailUne approche pragmatique et interactionnelle du harcèlement professionnel  [1]

    La relation au cœur du processus de changement

    Face aux situations de harcèlement professionnel, il est plusieurs lectures et approches possibles. La plus classique consiste généralement à ranger d’un côté « une victime » et de l’autre « un bourreau ». Cette lecture des faits ô combien répandue et naturelle - et propre à nombre de situations où un conflit relationnel se joue (l’enfer, après tout, c’est souvent l’autre !) - possède le grand avantage de très (trop ?) rapidement permettre d’identifier, selon le sens commun, celui qui devrait changer (« le bourreau ») et celui qui, en toute logique, pourrait s’en abstenir et réclamer justice et réparation (« la victime »). Et « victime » et « bourreau » souvent alors d’entrer dans un dialogue de sourds, de camper sur leurs positions en tentant de légitimer ou de convaincre l’autre du bien-fondé de leurs agissements respectifs. Si le sens commun a peut-être raison, il n’aide cependant guère au changement. Concédons-le. Après tout, l’ennemi est bête, comme l’écrivait Desproges. Il pense que c’est nous l’ennemi, alors que c’est lui.

    Lire la suite

  • Hypnose et intuition - Au-delà de la technique...

    hypnose-intuition.jpgAu-delà de la technique… L’intuition ?
    Dr Patrick Bellet

    L’intuition, voilà un terme qui expose à de multiples considérations.

    Sans vouloir être exhaustif, ni entrer dans les différentes acceptions du mot, je souhaiterais davantage utiliser quelques approximations ou synonymes pour décrire ce qui semble relever d’une pratique intuitive.
    Autrement dit comment une approche de ce type peut se manifester par hasard, par opportunité ou délibérément et peut-être aussi favoriser l’apparition de ces phénomènes d’évidence.

    Lire la suite

  • Le rêve éveillé dirigé

    Le rêve éveillé dirigé
    Robert Desoille

    ciel2.jpg

    Retenu du n°16 de la revue Hypnose & Thérapies Brèves

    Le sujet est invité à faire une rêverie. Pour faciliter celle-ci, il est bon de soustraire le patient à tout effort musculaire ainsi qu’à toute excitation lumineuse et sonore.
    La position horizontale, dans une pièce semi-obscure et loin du bruit, sera donc meilleure.

    Les images de cette rêverie se substituent spontanément au langage conventionnel pour exprimer les sentiments vécus par le sujet. Elles constituent un « langage intime » comme l’a reconnu POLITZER, un mode d’expression archaïque qui nécessite un effort moindre que le langage conventionnel.
    La description de ces images permet, comme celles du rêve nocturne, de pénétrer dans l’intimité affective du sujet.
    C’est donc en faisant varier ces images, en suggérant de nouvelles situations que nous pourrons observer les comportements habituels du sujet.
    Pour cela, le psychothérapeute doit intervenir, mais en évitant soigneusement d’introduire dans le scénario de son patient une image qui puisse lui être étrangère.
    L’idée de mouvement dans l’espace imaginaire qu’a créé le sujet paraît bien plus efficace.
    On peut également proposer d’autres idées, à condition qu’elles fassent nécessairement partie de l’expérience vécue du sujet : par exemple ouvrir une porte, se saisir d’un objet, etc.

    Lire la suite

  • Choisir une suggestion par le dr Puichard et Auger

    CHOISIR UNE SUGGESTION
    La technique des « vingt premières lignes »

    Docteur Jacques Puichaud.jpgDocteur Jacques Puichaud & Docteur Jacques Auger dans le n° 16 d'Hypnose & Thérapies Brèves

    A l’heure de l’Europe, il paraît intéressant de faire une comparaison entre l’évolution de l’hypnose et des suggestions chez des auteurs classiques européens et M. H. Erickson.

    Braid a dissipé le voile mystérieux enveloppant le magnétisme animal initié par  Mesmer qui a eu le mérite d’échafauder un semblant de doctrine pour échapper à l’obscurantisme de la seule puissance d’une intervention divine ou du hasard de la  destinée humaine.
    Il a employé le terme d’« hypnotisme » inventé par Hénin de Cuvilliers, et a insisté sur la puissance de  la suggestion.
    Mais il n’en a pas compris le véritable rôle, qu’il attribuait au sommeil provoqué en même temps qu’aux manipulations particulières qu’il utilisait pour l’obtenir.
    Il définissait l’hypnotisme comme « un état particulier du système nerveux déterminé par des manœuvres artificielles ».

    Lire la suite

  • Miracle ou thérapie ?

    UNE n°16.jpgMiracle ou thérapie ?

    Utilisation des croyances religieuses en thérapie brève par Pierre Jeanne-Julien
    dans le dernier numéro de Hypnose & Thérapies Brèves

    Est-il possible, voire souhaitable, d’évoquer des croyances religieuses au cours d’une thérapie ? Cette question m’est venue par les réflexions de patients disant l’importance de la dimension religieuse pour eux, souvent pour préciser le contexte de leur problème. Parfois ils évoquaient la spiritualité comme une ressource les aidant à vivre les difficultés rencontrées. Parfois aussi le problème se trouvait amplifié par des principes religieux avec lesquels ils se trouvaient en contradiction. Alors, quoique attaché à la distinction des fonctions, il m’a semblé difficile de prétendre évacuer a priori les questions religieuses des entretiens. Mais alors comment les utiliser et quelle place leur donner ?
    A l’inverse des rapports entre la psychanalyse et les religions, peu de choses à ma connaissance ont été publiées à propos des croyances religieuses en thérapie brève. Ce silence relatif reflète d’ailleurs sans doute des réticences réciproques qui existent entre les religions et les approches thérapeutiques.

    Lire la suite

  • La Sexualité - Revue Hypnose & Thérapies Brèves

    sexualite hypnose.jpgLa Sexualité & l'Hypnose

    Couple sulfureux s’il en est, l’hypnose et la sexologie s’inscrivent dans la prise en charge psychothérapique des patients souffrant au plus profond de leur intimité.

    Comme dans tout mariage, chacun arrive avec son « sac à dos » : son histoire, sa structure, son inconscient, son caractère, son évolution, ses manques, ses points obscurs.
    Leur pratique demande aux thérapeutes une connaissance approfondie des deux domaines, connaissance qui ne peut se concrétiser dans une pratique qu’à partir d’un questionnement personnel sur la relation avec le patient.
    Ni l’hypnose, ni la sexologie ne peuvent s’improviser, et leur paradoxe est aussi qu’elles donnent une large place à la créativité et à l’invention commune du thérapeute et du patient.
    Si ces deux-là se retrouvent aujourd’hui sur le terrain commun de la prise en charge de l’humain,un état des lieux est nécessaire.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu