Avertir le modérateur

pervers narcissique

  • Souffrance de la victime face à la justice

    Pièges et souffrances des victimes de pervers narcissiques face à la justice

     

     

    Ces terribles pièges auxquels font face les victimes de violence conjugales et familiales

     

    Se rendre compte que l’on vit avec quelqu’un de violent ou avec un pervers narcissique est souvent le début d’une épreuve très difficile à surmonter. Car porter plainte, l’étape suivante est loin d’être une sinécure.

     

    Interview pour la rédaction d’Altantico

     

    Dans votre article: « La plainte et la justice face au pervers narcissique », vous expliquez que « la plainte n’indique pas la fin d’un problème, mais bien le début d’un autre : celui d’être prise au sérieux ». En matière de divorce,  quelles sont les principales difficultés rencontrées par celles qui en font la demande ?

    Effectivement, la prise sincère de décision de se séparer, ou de divorcer d’un pervers narcissique est un choix étourdissant, affolant même. Ce choix signe un point de non-retour, et cela même s’il y a déjà eu des « menaces » ou des tentatives avortées dans le passé. Dans tous les cas, il y a une nouvelle dynamique relationnelle dangereuse qui se met en place.

    En demandant, et parfois même en acceptant le divorce, la victime, homme ou femme, commet un crime de lèse-majesté; elle brise le pacte, elle brise l’image et devient la personne à abattre.

    Ce moment ne doit pas être pris à la légère. L’idéal étant de prendre le temps de bien préparer son « coup », son dossier, et de mettre immédiatement à l’abri tout ce qui peut encore l’être. Il est essentiel que la victime se prépare à l’annonce de sa séparation ou du divorce. Il est impératif qu’elle sache se taire, garder le secret de son choix le plus longtemps possible tout en contre manipulant et en se préparant avec détermination.

     

    Le temps joue contre la victime, le temps joue pour le pervers narcissique.

     

    Lire l'article entier

  • Et si c’était moi le pervers narcissique ?

    Quand le manipulateur pervers narcissique se cache derrière une « remise en question » …

     

    Sur les réseaux sociaux, parfois en consultation, des personnes, hommes et femmes s’interrogent: « Et si en fait, c’était moi le pervers narcissique ? » et se rassurent très vite en affirmant, « Ce qui est surprenant c’est que même les victimes, un jour ou l’autre se posent cette question. »

    Le mouvement commun des victimes de pervers narcissique, tel un ultime réflexe de survie, est de s’insurger vigoureusement face à cette question que l’on fait passer pour saugrenue alors même qu’elle est parfaitement légitime. Le raisonnement qu’impose celles ou ceux qui se définissent comme victimes est toujours le même:  » Si tu étais vraiment PN tu n’aurais pas rédigé ce post et ne l’aurais pas formulé de cette façon. Si tu étais vraiment PN, tu ne te remettrais pas en question comme tu le fais. Ne doute surtout pas de toi ! ». Ou encore:  » Un pervers narcissique n’est pas conscient de l’être, il ne se remet jamais en question, donc tu n’en es pas. »
    En rassurant promptement, elles se rassurent elles-mêmes. Chapitre clos, c’est sans appel… du moins dans leur esprit.

     

    Est-ce réellement si simple ?

     

    Lisez ceci:

    http://pervers-narcissiques.fr/remise-en-question/


    Qu'en pensez vous ?

    _________________________________________________

     

     schmit, pervers narcissique, manipulateur pervers, PN© Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques. . 

    Consultations à distance par téléphone ou Skype: 06.43.43.15.79


      

    J'aurais grand plaisir à lire vos interventions sur le Facebook qui vous est dédié: Facebook pour les victimes de violence psychologique et de manipulation perverse. Soutien.PsyFacebook Soutien.Psy

     

  • L’assertivité et l’art de dire les choses

    assertivitéComment dire les choses qui permettront de sortir des impasses relationnelles ? Ça paraît simple mais on s’aperçoit que dès qu’il y a quelque chose d’émotionnel dans la relation, ça bloque ou ça sort n’importe comment ou ça ne sort pas du tout. Très souvent, les tentatives d’explication aggravent le différend relationnel.

     

    Comment s’y prendre pour être écouté ?

     

    Il existe différents registres de communication. Qu’il convient de différencier.

     

    Le premier registre de communication est celui des faits.

    Un fait se définit par son caractère indiscutable. Que cela vous plaise ou non, c’est comme ça. Ce n’est pas une question de point de vue. Napoléon est mort à Sainte-Hélène en 1821. Du coup, le fait permet de se mettre d’accord et on peut donc s’en servir pour dire les choses.

     

    Le deuxième registre à connaître, notamment pour l’éviter, est celui des opinions.

    Autant le fait est indiscutable, autant l’opinion est discutable à l’infini. Chacun peut avoir son opinion sur telle ou telle question. Moi je crois que les vacances à la montagne c’est bien et que Beaubourg c’est moche, voilà. C’est un registre à éviter lorsqu’on a besoin de dire les choses puisqu’il peut prêter à discussions interminables et donc à réfutation et non écoute. Notamment lorsqu’il s’agit d’un différent relationnel.

     

    Car l’opinion comporte un jugement. Juger une situation, ou l’autre ou les deux. Et à démarrer par un jugement, on va aisément bloquer la relation. Ce n’est d’ailleurs pas une mince affaire de laisser de côté le registre des opinions puisqu’il semble que 90 % de nos propos et échanges soient constitués d’opinions et de jugement. Bien pas bien, intéressant pas intéressant, sympa pas sympa, beau pas beau. Blablabla qui nous occupe beaucoup. Pas toujours de façon très utile. « En un mot comment vas-tu ? – Bien ? – Et en deux mots ? – Pas bien. »

     

    - Lire la suite -

     

    Schmit, Pervers narcissique, Manipulateur perversDans l'article un interview de Geneviève Schmit sur:

    Comment l'emprise perverse se met-elle en place?

     

     

     

  • Emprise et perversion narcissique

    Emprise, vous avez dit « emprise »

    Un article de Gérard-Yves Cathelin 
    Psychanalyste, addictologue et psychothérapeute
    Château Thierry (02) et La Ferté-sous-Jouarre (77)
     

    Le lien d’emprise est formé d’un choix de détruire toute l’humanité chez le (la) partenaire pour l’utiliser à sa guise comme une marionnette.
    Derrière l’emprise le pervers narcissique, le destructeur, à une haine de lui-même.
    Cette haine, au lieu d’être gérée par le pervers narcissique, va se diriger contre autrui, la victime. Ainsi toutes les réponses seront perçues comme inappropriées.

    De ce fait le pervers narcissique avec l’emprise emprisonne sa victime. Cette dernière sera empêchée d’agir, de penser, d’imaginer.
    L’emprise se met à la place de la séduction, elle vise à « ligoter » la victime et son autonomie.
    Le pervers narcissique qui met sous emprise, impose un aveuglement « Tu dois penser comme je pense, ne parle pas, je parle à ta place, car tu es nulle et je suis intelligent« .

    « Plus les rapports sont soumis à l’emprise, plus ils se dégradent, s’étiolent. C’est le revers de la médaille, les autres ne sont que des serviteurs à étancher toutes les soifs … » Pascal Bruckner – Misère de la prospérité.

    La victime est maintenue dans cet enfermement, elle est niée, annulée dans son identité d’ « Être Au Monde »

     

    Pour lire la suite:
    Emprise et perversion narcissique

  • Le manipulateur pervers narcissique. Comment s'en libérer?

    Le manipulateur pervers narcissique. Comment s'en libérer?
    Victimes, prenez le pouvoir sur votre vie !

    Auteur: Geneviève SCHMIT
    Editions GRANCHER 

    J'ai le grand plaisir de vous annoncer l'arrivée de mon livre:

    "Le manipulateur pervers narcissique. Comment s'en libérer? 
    Victimes, prenez le pouvoir sur votre vie !"

     

    Il a été écrit pour vous dans l'intention d'être un Fil d'Ariane qui vous guidera vers la sortie.

     

     

    Lire la suite

  • Babylone

    Babylone

    Je t’ai aimé plus que je n’ai jamais aimé.
    Je t’ai offert ma vie et mon âme.

    Tu étais tout pour moi.
    Bientôt je ne vivais plus que pour toi.

    Pour mon malheur, tu n’étais pas à la hauteur.
    Enfermée dans ce bonheur illusoire, je n’ai pas vu
    Je n’ai pas vu qui tu es.
    Et je t’ai laissé me tuer.

     

    Lire la suite

  • Formation/Débat: Mécanisme du manipulateur pervers narcissique

    Comprendre le fonctionnement du pervers narcissique et de sa victime pour agir avec justesse et reprendre sa vie en main.

    _

    25 avril 2015 à Paris
    13h30

    _

    Comprendre pour agir
    Comprendre pour mieux agir face à la justice
    Comprendre pour mieux aider vos enfants
    Comprendre pour reprendre votre vie en main !


    Et s’il vous était possible de voir, de ressentir et de comprendre le fonctionnement interne d’un manipulateur pervers narcissique…
    Et si partir de cette nouvelle connaissance vous pouviez modifier votre propre comportement et adoucir les liens que vous entretenez avec ce prédateur…
    Et si par cette nouvelle compréhension vous pouviez aidez vos enfants à se protéger mieux

    Lire la suite

  • Peut-on devenir ami avec un pervers-narcissique?

     

    Récemment, on me posait cette question:
    « Quand votre perverse narcissique vous dit qu’elle « veut » être amie avec vous, qu’en pensez-vous? »

     

    Pour le pervers narcissique, l’amitié n’existe pas, pas plus que l’amour d’ailleurs… Pour lui, ou elle, seuls existent des liens d’intérêts.
    Il lui sera donc possible de feindre l’amitié, longtemps parfois, au point d’y croire lui-même, parce que ce lien lui rapporte quelque chose qu’il ne pourrait obtenir par lui-même.

    On n’est pas « ami » avec un PN,
    on lui est « utile ».


    L’intérêt que le pervers narcissique porte à l’autre peut être de différentes natures. Ce peut être parce qu’il lui sert de sésame pour entrer dans une sphère relationnelle qui lui serait fermée, parce qu’il aurait en retour l’admiration nourricière si vitale ou parce que cela entrerait dans une stratégie plus élaborée.

    Il est fréquent de voir des pervers narcissiques avoir une victime secondaire, du même sexe la plupart du temps. Cette personne le suit, tel un toutou, et cela même s’il lui fait vivre toutes les humiliations et brimades possibles. Malgré tous ces rabaissements, le petit satellite martyr reste fidèle… Pourquoi ? , tout simplement car il y trouve un bénéfice secondaire. Il s’agit la plupart du temps d’un sentiment de protection face au reste des personnes qui sont perçues comme hostiles. Ou alors, un sentiment de valorisation motivé par l’intérêt que lui porte cet être si brillant. Il s’agit sans aucun doute d’un phénomène de projection du petit satellite sur le soleil qu’il poursuit … De toute manière, chacun y trouve son compte.

     

    - Lire la suite de l'article -

     

    Geneviève Schmit, experte dans l'accompagnement des victimes de violence psychologique et manipulation perverse.

    Retrouvez moi sur mon site: http://soutien-psy-en-ligne.fr
    Et sur mon Facebook : Soutien.Psy

  • Fonctionnement du manipulateur pervers

     pervers narcissique, manipulateur pervers, PN,

    - 25 avril 2015 à Paris à 13h30 -

     Formation / Débat


    Comprendre le fonctionnement du pervers narcissique et de sa victime pour agir avec justesse et reprendre sa vie en main 

     
    Comprendre pour mieux agir face à la justice
    Comprendre pour mieux aider vos enfants
    Comprendre pour reprendre votre vie en main !

    Et s’il vous était possible de voir, de ressentir et de comprendre le fonctionnement interne d’un manipulateur pervers narcissique…
    Et si partir de cette nouvelle connaissance vous pouviez modifier votre propre comportement et adoucir les liens que vous entretenez avec ce prédateur…
    Et si par cette nouvelle compréhension vous pouviez aidez vos enfants à se protéger mieux …

    " Autopsie d’un manipulateur pervers narcissique "

     Avec la présence de Théodore-Yves Nassé, criminologue, psychologue et expert auprès des tribunaux, et de Geneviève Schmit, experte dans l'accompagnement des victimes.

     

    Un événement rare à ne pas manquer !

    - Nombre de place limité -

    Réservez tout de suite en envoyant un texto au 06.43.43.15.79

     

     

    Lire la suite et les détails de la formation/débat

     

     

  • Déjouer les manipulations d'un parent pervers narcissique

    Comment protéger vos enfants d'un manipulateur pervers narcissique?

     

    Formation/Débat

    samedi 30 janvier à Paris

     

    Vous n’êtes pas seul à subir les conséquences d’une séparation avec un PN, vos enfants ont besoin d’être armés, préparés, conseillés, accompagnés afin de réagir et ainsi mieux déjouer les manipulations du parent toxique.
    Une multitude de solutions s’offrent à vous pour prévenir la souffrance de vos enfants, les aider à s’adapter au mieux à la situation en fonction de leur histoire, leur âge leur personnalité.

    C'est une Formation/Débat qui vous est proposée par Geneviève Schmit et Théodore-Yves Nassé .



    Attention!

    Le nombre de place est limité et les demandes sont très nombreuses.
    Pour toutes réservations, envoyez très rapidement un texto au 06.43.43.15.79

    Tous les détails sur cette page: http://bit.ly/formation-enfants-pn

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu