Avertir le modérateur

schmit geneviève

  • L’assertivité et l’art de dire les choses

    assertivitéComment dire les choses qui permettront de sortir des impasses relationnelles ? Ça paraît simple mais on s’aperçoit que dès qu’il y a quelque chose d’émotionnel dans la relation, ça bloque ou ça sort n’importe comment ou ça ne sort pas du tout. Très souvent, les tentatives d’explication aggravent le différend relationnel.

     

    Comment s’y prendre pour être écouté ?

     

    Il existe différents registres de communication. Qu’il convient de différencier.

     

    Le premier registre de communication est celui des faits.

    Un fait se définit par son caractère indiscutable. Que cela vous plaise ou non, c’est comme ça. Ce n’est pas une question de point de vue. Napoléon est mort à Sainte-Hélène en 1821. Du coup, le fait permet de se mettre d’accord et on peut donc s’en servir pour dire les choses.

     

    Le deuxième registre à connaître, notamment pour l’éviter, est celui des opinions.

    Autant le fait est indiscutable, autant l’opinion est discutable à l’infini. Chacun peut avoir son opinion sur telle ou telle question. Moi je crois que les vacances à la montagne c’est bien et que Beaubourg c’est moche, voilà. C’est un registre à éviter lorsqu’on a besoin de dire les choses puisqu’il peut prêter à discussions interminables et donc à réfutation et non écoute. Notamment lorsqu’il s’agit d’un différent relationnel.

     

    Car l’opinion comporte un jugement. Juger une situation, ou l’autre ou les deux. Et à démarrer par un jugement, on va aisément bloquer la relation. Ce n’est d’ailleurs pas une mince affaire de laisser de côté le registre des opinions puisqu’il semble que 90 % de nos propos et échanges soient constitués d’opinions et de jugement. Bien pas bien, intéressant pas intéressant, sympa pas sympa, beau pas beau. Blablabla qui nous occupe beaucoup. Pas toujours de façon très utile. « En un mot comment vas-tu ? – Bien ? – Et en deux mots ? – Pas bien. »

     

    - Lire la suite -

     

    Schmit, Pervers narcissique, Manipulateur perversDans l'article un interview de Geneviève Schmit sur:

    Comment l'emprise perverse se met-elle en place?

     

     

     

  • La justice face au manipulateur pervers

    FORMATION / DÉBAT

    samedi 28 novembre 2015
    – Paris –
    de 13h30 à 17h30

    pervers narcissique et justice, manipulateur pervers, isabelle steyer, geneviève schmitLa justice face au Manipulateur Pervers Narcissique et sa victime

     

    Stratégies judiciaires du manipulateur pervers narcissique et la contre-offensive de la victime.

    La liste d’attente pour les prochaines dates est ouverte et s’allonge déjà.
    Ne tardez pas à me laisser un texto sur le en notant votre nom, mail et lieu où vous résidez, avec comme précision « pour la prochaine formation sur la justice + sa date »
    Les personnes de la liste seront prioritaires..

    Cette Formation/Débat sera co-animée par Geneviève SCHMIT, experte dans l’aide aux victimes de manipulateurs pervers narcissiques et  Maitre Isabelle STEYER, avocate depuis 20 ans pour la défense des victimes de violences et enfants maltraités.
    Nous aurons également le privilège de bénéficier de l’intervention de Théodore-Yves Nassé, psychologue, spécialiste en criminologie, il pratique le suivi judiciaire psychologique pour les tribunaux

    Maître Steyer viendra vous donner sa vision basée sur sa longue pratique et vous aidera à anticiper ou contrer les pièges qui vous seront immanquablement tendus.

     

    - Lire le programme -

     

    Ne tardez pas à vous inscrire, il ne reste que peu de places !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu